Accueil A la une

A la une

Le patron a un infarctus : l’URSSAF réclame 35 140 €

La patron d'un restaurant est emmené aux urgences. Sa femme le remplace au pied levé. Malgré l'avis du procureur, l'URSSAF réclame 35 1400 € pour travail dissimulé.

Respecter la procédure contradictoire après le contrôle

L'URSSAF doit répondre aux observations de l’entreprise avant d’engager la procédure de recouvrement. (Tribunal des Affaires de sécurité sociale de la Guadeloupe, 19 décembre 2017).

Entraide familiale et travail dissimulé : pas de solution miracle

A Lourdes, une amie de la mère d'un commerçant aide très occasionnellement au magasin. Travail dissimulé ou pas ? (Pau, 12 juillet 2018).