Le  23 avril 2018, le journal « le Parisien » a consacré un reportage sur le contrôle URSSAF.

www.leparisien.fr/economie/business/controle-de-l-urssaf-les-astuces-pour-mieux-s-y-preparer-23-04-2018-7679475.php

Une lecture salutaire. un reportage sur le terrain que devraient lire tous les inspecteurs et inspectrices.

Dans un premier article intitulé « Contrôle de l’Urssaf : les astuces pour mieux s’y préparer », nous nous contenterons  d’extraire certaines phrases :

« C’est un avis de passage qui fait trembler les patrons, surtout les petits : la visite de l’URSSAF »

« Dans l’imaginaire collectif, qui dit contrôle dit forcément sanction. Lorsqu’on regarde les chiffres, il faut bien dire que cette crainte semble fondée : la majorité des visites se solde par des redressements. Et les contrôleurs de l’URSSAF ont la solide réputation de ne rien laisser passer »

« Généralement, le chef d’entreprise reçoit un avis quinze jours avant la visite de l’agent, ce qui est déjà court pour se préparer »

« 2/3 des contrôles donnent lieu à régularisation ».

Dans un autre article, il est conseillé au cotisant de soigner l’accueil… « Ne mettez pas la personne dans une pièce sans chauffage… Mais n’en faites pas trop quand même : évitez les petits gâteaux avec le café ! Car cela attise la méfiance »

Ces articles disent tout haut des choses de bon sens. Et ils rappellent que malgré les cocoricos quotidiens des représentants de l’ACOSS et des URSSAF, dont certains sont présidés par des représentants du monde patronal, les relations de confiance ne passent absolument pas entre les organismes de recouvrement et les cotisants !

Tant que les pouvoirs publics, l’ACOSS et les représentants patronaux ne considéreront les cotisants qu’au travers des redressements et des sanctions, il ne faut guère s’étonner de cette réputation des URSSAF.

Tant que les pouvoirs publics, l’ACOSS et les représentants patronaux ne comprendront pas qu’il est de l’intérêt de tous de développer le dialogue pendant et après le contrôle, de développer la sécurité juridique des cotisants…. d’autres articles suivront …

Laisser un commentaire

Rédigez votre commentaire
Indiquez votre nom