Le Cercle Lafay suit avec intérêt Florence Selvini, inspectrice à l’URSSAF de Lorraine, qui depuis 8 ans se nourrit « d’échanges avec des employeurs passionnés, de visites d’entreprises et de découvertes en tout genre sur tous les domaines d’activités ! »  (lecerclelafay.fr/2018/02/22/inspectrice-urssaf-passionnee/).

Récemment, notre inspectrice est intervenue sur le compte twitter afin d’inciter les cotisants à payer en ligne (« Auto-entrepreneurs Lorrains, gagnez du temps et passez par le paiement de vos charges sociales en ligne », « Faciliter les démarches administratives pour les associations, c’est aussi un service de l’URSSAF Lorraine » @FlorenceIR57).

Certes !

Mis le gain de temps, la facilité sont surtout à mettre au crédit des URSSAF, qui récupèrent plus rapidement les cotisations. Et que va faire l’URSSAF de tout ce temps gagné….

Entre la DSN (une charge inacceptable et onéreuse mise sur le dos des entreprises … et qui constitue un « Big Brother » redoutable), des contrôles où les pouvoirs des organismes sont démesurés et exorbitants, ne pensez vous pas, Madame l’Inspectrice, que le boulot des entreprises, qui financent largement notre système de protection sociale,  est de créer des richesses et non de faire le travail des administrations ?

Puisqu’on échange, ne pensez vous pas qu’il faut développer le dialogue et les garanties des employeurs pendant la vérification ?

N’hésitez pas à évoquer ces sujets sur vos tweets  … Sauf si vous estimez que tout va bien et qu’il n’y a rien à dire …

Laisser un commentaire

Rédigez votre commentaire
Indiquez votre nom