« Votre amie, c’est l’Urssaf ».

Cette phrase mémorable du chef de l’Etat, Emmanuel Macron, le 9 octobre 2018, devant un parterre de créateurs dynamiques, continue à susciter bien des commentaires.

Très rapidement, le mot attribué à Voltaire (« Dieu, protégez-moi de mes amis ; mes ennemis, je m’en charge ») est revenu dans de nombreux commentaires. Nul ne reprochera à Emmanuel Macron, diplômé en philosophie, de remettre ce cher et provocateur François-Marie Arouet au goût du jour.

Mais le président de la République s’est-il montré trop candide face à un organisme qui, malgré les exhortations du locataire de l’Elysée, ne semble pas susciter la vague d’amitié qu’il estimerait raisonnable ?

En tous les cas, les tweets pleuvent pour commenter cette phrase. Aucun pour partager l’avis du Président. 

Pour certains, ce n’est pas vrai, « car on choisit ses amis » (@paulleguernic). Pour d’autres, « l’Urssaf n’a jamais été l’ami des entrepreneurs … plutôt leur fossoyeur au moindre dérapage … à la différence du fisc plus « compréhensif » en cas de difficultés … » (@NinaBergamote). Pour une autre, c’est « une preuve de plus démontrant que Macron ne connaît pas la vraie vie du chef d’entreprise ! ». (@Virginiepradel). Quant à @elodie_na, elle pense que « tous les gens qui payent l’Urssaf et qui ont entendu Emmanuel Macron ont bien compris qu’il était totalement déconnecté de la réalité ». Même les sympathisants du président de la République semblent avoir pris un coup. Ainsi, pour @Dites____Moi, « j’aime beaucoup Emmanuel Macron, mais là franchement « l’URSSAF est votre amie » c’est absolument n’importe quoi ». Et on gardera le meilleur pour la fin : « Président Emmanuel Macron, je suis allée hier à l’Urssaf Ile de France pour régler en partie une dette et obtenir une attestation de vigilance. L’agent d’accueil n’a rien voulu savoir et je vais perdre un marché public important… Alors comment dire que l’URSSAF c’est mon ami ? (@DezaNguembock)…

Laisser un commentaire

Rédigez votre commentaire
Indiquez votre nom