On ne peut que constater en ce moment, loin des déclarations officielles, les slogans anti URSSAF proférés par les adeptes des réseaux sociaux. Entre les dessins intitulés « l’URSSAF souhaite vous tondre un peu plus » (https://twitter.com/Drmartyufml/status/1061271295151783936) voire les vidéos très corrosives (https://twitter.com/Ophiintheplace/status/1060986919880921088)…tout y passe !

C’est l’occasion au Cercle Lafay de faire la part des choses. Notre Cercle n’a pas l’intention de participer à cette curée. Après tout, les taux de cotisations, les choix opérés, sont du ressort des politiques, et les URSSAF, qui ne sont que des exécutants, n’ont rien à voir dans cette histoire !

Il est simplement demandé trois choses aux URSSAF : d’abord, de ne pas ajouter à cette mauvaise réputation, des slogans qui frisent la propagande et qui feraient croire que le cotisant est un « partenaire », un « client » ; ensuite, arrêter de faire croire que les « innovations » de l’URSSAF sont dans l’intérêt des cotisants…alors que cela ne sert qu’à chercher à faire rentrer l’argent plus rapidement pour les organismes ; enfin, développer le dialogue sous toutes les formes dans ces entités….ce qui n’est absolument pas le cas actuellement (les commissions de recours amiables, où les partenaires sociaux sont présents, ne servent à rien ; les tribunaux ne font sans cesse que statuer sur des qualifications de travail dissimulé où les organismes de recouvrement se discréditent…)…

Le Cercle Lafay ne fait que proposer des solutions pratiques pour réaliser ces objectifs…

1 commentaire

  1. Les urssaf sont des sociétés de droits privés avec une délégation de service public mais le contrôle de l état est inexistant sur la qualité du service et de la gestion malheureusement.
    55000 agents c est beaucoup ?

Laisser un commentaire

Rédigez votre commentaire
Indiquez votre nom