Faute d’avoir contesté un redressement devant un tribunal dans les deux mois de la décision de la commission de recours amiable, un cotisant n’est pas fondé à faire opposition à contrainte (TASS de Lille 27 novembre 2018. Sté Gan Patrimoine c/ URSSAF Nord-Pas-De-Calais)

Laisser un commentaire

Rédigez votre commentaire
Indiquez votre nom