Encore un exemple, parmi tant d’autres, des erreurs de l’URSSAF qui coûtent aux entreprises :  le 30 novembre 2018, Ze William écrit ce tweet ; « l’URSSAF (mon amie) m’envoie une nouvelle mise en demeure (normal entre amis) pour payer des pénalités sur un recouvrement de 0 €. Du coup, il faut faire un courrier et voir avec la comptable (gratuite hein) pour leur erreur » (https://twitter.com/wsc_ironeec/status/1068526126790729728). De telles bévues sont très fréquentes.

Laisser un commentaire

Rédigez votre commentaire
Indiquez votre nom