Il est incontestable qu’un site comme le nôtre manquait ! La preuve nous est donnée à la fois par le nombre de pages vues (70 000 en moins de 10 mois) et par le nombre d’abonnés à notre newsletter…

Toute la philosophie du Cercle Lafay est contenue dans notre base line : « améliorer les relations URSSAF/Entreprises ». Nous ne souhaitons aucunement la disparition de ces organismes. Nous voulons simplement qu’ils évoluent vers plus de dialogue, de droits et de garanties juridiques pour les cotisants.

Qu’il en soit fini des contrôles à l’emporte-pièce, que les partenaires sociaux impliqués dans la gouvernance de ces organismes jouent véritablement leur rôle, notamment dans les commissions de recours amiables.

Ce qui devrait être  évident n’est malheureusement pas appliqué. C’est ce pour quoi nous nous battons et rien ne nous fera dévier de cette volonté.

Car, contrairement à ce que dit la propagande de l’URSSAF, rien n’est fait en ce sens….Il est d’ailleurs révélateur que pas un mot de la récente convention d’objectif et de gestion (COG) ne concerne l’amélioration des conditions de contrôle des entreprise, qui pourtant ne coûterait pas un sou à la collectivité.

Sans cesse, nous alertons les pouvoirs publics, ministères, parlementaires… Les choses avancent, même modestement.

Nous recevons de nombreux témoignages, de plus en nombreux. Malheureusement nous ne pouvons pas les publier car, systématiquement, vos mails se terminent par la mention : « Merci de ne pas publier ce courrier »…

Eh oui, ces courriels en témoignent : l’URSSAF engendre la peur,  la crainte des représailles …. dans notre civilisation dont nul ne peut décemment mettre en doute le droit à l’expression, il reste des îlots d’un obscurantisme d’un autre âge interdisant la liberté de parole des citoyens.

C’est inacceptable.

Il faut incontestablement aider l’URSSAF à se réformer (si besoin contre la machine elle-même)….en rétablissant les nécessaires bonnes relations entre ces organismes et les entreprises qui les financent. Le Cercle Lafay, par sa liberté de ton ses propositions concrètes, y contribuera ….

1 commentaire

  1. Bonjour à tous,

    Avant de demander à l’URSSAF de se réformer (ce qui à mon avis sera très difficile à obtenir), il faudrait déjà commencer par se demander ce qu’est l’URSSAF et quels sont ses rapports avec les organismes de sécurité sociale.

    Je représente un petit comité qui a décidé de rendre public toutes les dérives juridiques des caisses de sécurité sociale (dont naturellement les URSSAF, certaines ayant fonctionné sans statuts entre… 1959 et 2012 !). Pour faire bonne mesure, je dois signaler que nous ne gravitons pas dans les mouvements de « libération » de la sécurité sociale ni n’incitons à la désaffiliation, nous nous bornons à une stricte analyse des textes.

    Vous trouverez toutes les informations sous la forme de feuilleton sur http://www.securite-sociale-infos.net/

    Lorsqu’un feuilleton est terminé, nous rendons accessible les documents dans un dossier thématique.

Laisser un commentaire

Rédigez votre commentaire
Indiquez votre nom